De la viande dans les boites de conserves

0 Flares 0 Flares ×

L’annonce a fait moins de bruit que le scandale de la viande de cheval, mais il y a quand même de quoi écrire quelques lignes : il y a deux semaines, Bonduelle a reconnu la présence d’arômes de viande dans ses boites de conserves de légumes ! Gros plan.

« Quand c’est bon, c’est Bonduelle »

Avant toute chose, précisons que l’image utilisée juste au dessus est purement illustrative, ce ne sont pas forcément les boites concernées par les arômes de viande. 

L’annonce de Bonduelle n’a pas fait l’effet d’une bombe dans les médias (il faut dire que l’actualité est dense ses derniers temps), mais elle a quand même son importance. La marque française reconnait la présence d’arômes de viandes dans ses boites de légumes… Un détail pour les uns, un drame pour les autres… Mais en tout cas une constatation : on ne sait vraiment pas ce qu’on mange.

De la viande partout ?

Bonduelle aurait visiblement reconnu la présence de ces arômes suite à une publication du magazine Vegemag, spécialisé dans tout ce qui est alimentation végétarienne. Et c’est le service consommateur de la marque qui aurait confirmé les doutes de Vegemag. Au total, 18 produits sont concernés par l’utilisation d’arômes.

Réaction immédiate de Bonduelle

Très peu de temps après l’annonce, la marque a fait des modifications sur son site internet pour mentionner sur les 18 produits qu’ils ne conviennent pas aux végétariens. Mais la marque a également publiquement donné la liste des boites concernées, jouant ainsi la carte de la transparence. Enfin la transparence après la révélation, car avant le silence était de mise… Pas de modifications d’étiquettes de prévues pour le moment, ce qui montre bien, qu’une fois encore, il y a un vrai vide entre la manière dont sont fabriqués les aliments en France et les informations que le consommateur peut avoir.

Pour la liste des produits, c’est ici. Pour d’autres articles d’alimentation, c’est ici et ici.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>