Un impôt rétroactif sur l’épargne

0 Flares 0 Flares ×

A chaque jour suffit sa peine… Mais aujourd’hui, pour faire face à la crise, le gouvernement semble avoir eu une idée brillante: mettre en place un impôt rétroactif sur l’épargne des français ! Un non sens économique qui ne montre qu’une chose: une incapacité à faire face.

Impôt rétroactif

Un nouvel impôt, soyons fou, on peut encore essayer de comprendre. Mais un impôt sur l’épargne longue des français a hauteur de 15.5%, c’est tout simplement un non sens économique. Enfin cette action doit avoir un sens : essayer de faire des économies de bouts de chandelles plutôt que de s’attaquer au fond du problème.

Être imposé sur des anciens sous mis de côté

Dans les faits, rendez-vous compte, cela signifie que demain, nous pourrions être imposé sur notre épargne à un taux de 15.5%, pour de l’argent mis de côté à une époque différente, dans des circonstances différentes… Mais il faut également comprendre que l’argent n’a pas une valeur fixe, elle fluctue en fonction de la conjoncture. Ainsi, être taxé rétroactivement sur un montant qui ne vaut peut être pas aujourd’hui ce qu’il valait hier, c’est tourner le dos à des principes de bases de l’économie…

La chronique de Nicolas Doze

Mais pour comprendre de manière simple et efficace cette possible future loi, je vous propose de visionner cette excellente chronique de Nicolas Doze, datant d’il y a quelques jours.

[embedplusvideo height= »584″ width= »584″ editlink= »http://bit.ly/GJnkMO » standard= »http://www.youtube.com/v/kXZAI6GXjFM?fs=1″ vars= »ytid=kXZAI6GXjFM&width=584&height=584&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=0&chapters=¬es= » id= »ep8697″ /]

 

Ce qui est sûr aujourd’hui, c’est que si on veut assommer encore un peu plus la majorité des français, la méthode choisie est très efficace. On peut comprendre qu’il faille pousser à la consommation, mais il existe d’autres méthodes pour y parvenir… Je vous parlais samedi du Bail-In, et bien comment voulez-vous que les français croient encore en leurs institutions financières après tout cela… Mais n’oubliez pas une chose: pour que le système globale fonctionne, il ne faut surtout pas que les épargnants retirent tout leur argent. Et là, quel serait votre réflexe si vos économies de toute une vie se trouvait taxée à 15.5% de manière rétroactive ? 

Pour voir comment le Japon fait face à la crise, c’est ici. Et pour un autre article d’économie, c’est par là !

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>