Un avenir sombre pour la Grande Bretagne ?

0 Flares 0 Flares ×

Et si la Grande Bretagne quittait l’Union Européenne ? Une situation inédite dans l’histoire de l’Europe, et qui pourtant semble prendre vie de jours en jours. Car l’idée est simple : si l’Europe ne se remet pas en question, alors la Grande Bretagne partira. Ajoutez à cela le prochain référendum sur l’Ecosse, sommes-nous en train de parler des derniers jours de la « Grande Bretagne » ? [divider_flat]

Vers une petite Bretagne ?

Alors oui, c’est vrai, imaginer la fin de la Grande-Bretagne telle que nous la connaissons est un peu présomptueux… Et d’une vision particulièrement noire. Mais pourtant, la situation est très complexe aujourd’hui pour David Cameron dans son pays. Quittez ou non l’Union Européenne, mais également faire face à un prochain référendum sur l’indépendance de l’Ecosse qui recueille pour le moment (selon les estimations) environs 40% de votes favorable… Et qui peut donc facilement basculer vers une majorité de personnes favorables. Donc imaginer une Grande Bretagne sans Ecosse et sortie de l’Union Européenne, oui ça fait un peu science fiction, mais pourtant l’hypothèse existe…

Quitter l’Europe

Mais avant même d’évoquer la problématique écossaise, le sujet brûlant dans l’actualité est la sortie potentielle de l’Europe pour le Royaume-Uni. Dans une Europe qui ne cesse de grandir, un premier pays pourrait faire marche arrière et sortir… Un séisme dans le paysage politique et économique du vieux continent ! Mais l’idée de Cameron est avant tout pour protéger son pays : les traités actuelles ne sont pas suffisamment favorables aux pays qui, comme le sien, n’ont pas l’euro comme monnaie nationale. Alors ce débat n’aura véritablement lieu qu’en 2015 si Cameron est réélu, mais déjà de nombreuses questions fusent…

Et la finance ?

Et les conséquences sur le monde de la finance ? Et oui, en Grande Bretagne, il y a la City ! Et ça, peut être que Cameron l’avait oublié… Car les réactions ne se sont pas fait attendre pour les grands noms de la finance. Ainsi, de nombreuses sociétés ont déjà annoncés de manière plus ou moins officielle qu’ils sont près, en cas de sortie de l’Union Européenne, à quitter le centre des affaires londoniens pour venir soit en France soit à Francfort…  Imaginez un peu si la City venait dynamiser le secteur de la finance française, en plein dans un pays où l’ennemi numéro 1 il y a encore peut de temps était justement la finance…

Vous l’aurez compris, il faut vraiment garder un œil sur ce passe de l’autre côté de la Manche dans les prochaines semaines ! Et pour d’autres articles de relations entre les pays, c’est ici et ici.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

One Comment

  1. Pingback : Quand l'Europe autorise un OGM dont personne ne veut en Europe... | Time To Think

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>