Du travail pour la fête du travail

0 Flares 0 Flares ×

Le premier mai est un jour férié, et c’est surtout la fête du travail. Mais avec notre record de chômeurs en France, peut-on vraiment fêter le travail ? Et bien la réponse est oui, car l’emploi existe, il suffit juste de changer la manière d’appréhender le système… Pour ce premier mai, je vous propose quelques points pour fêter le travail

L’initiative Bricoman

En partenariat avec une école de commerce et un CFA dans le BTP, Bricoman lance une vraie offensive sur le marché du travail. Le mécanisme de l’offre est plutôt bien pensé: 500 heures de formation sur 15 semaines de formation et 37 semaines de travail avec un tuteur dédié en magasin. Pour le moment, cette idée ne représente que 20 personnes,  embauchées cette année en contrats pro en CDI sur un an, mais le nombre devrait augmenter avec le temps. Bricoman réalise plus de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel, et va utiliser un peu plus de 3% de son CA pour la formation.

L’opportunité aéronautique

Le secteur automobile ne va pas bien, mais celui de l’aéronautique se porte plutôt bien. 1 800 emplois créés l’année dernière, et les marchés décrochés par Airbus ne font qu’accentuer le besoin en main d’oeuvre. Pour les 3 000 filiales du groupe, on annonce entre 12 000 et 13 000 créations d’emplois en 2013. Quand on sait que 12 500 ont été détruits par le secteur automobile l’année dernière, on se dit qu’un déversement pourrait être intéressant…

La logistique et l’environnement

C’est un des nerfs de la guerre en temps de crise, et avec l’explosion de la vente en ligne, les besoins en logistique ne font qu’augmenter. Si on y ajoute le fait qu’Amazon construit son nouveau centre, on peut en déduire que le besoin de personnes en logistique n’est pas négligeable. Autre secteur qui devrait avoir besoin d’embaucher, c’est dans le secteur environnemental: 280 000 postes d’ici 2020 selon le gouvernement. Mais l’Etat devra donner un coup de main à ce secteur pour le voir vraiment décoller…

La robotique et les nano-technologies

C’est le futur, les technologies de demain. Aujourd’hui, la France est très performante dans ces domaines (surtout au niveau de la robotique), et pourtant l’investissement et les aides de l’Etat ne vont pas dans ce sens. C’est bien dommage. Car le potentiel, nous l’avons, et le marché existera dans un avenir proche.

Vous l’aurez donc compris, en ce jour de fête du travail, j’ai voulu voir l’emploi de manière optimiste. La France n’est pas une cause perdue de l’emploi, il faut juste viser les secteurs qui emploient aujourd’hui. Pour le détail sur les chiffres du chômage, je vous propose cet article

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>