Suppression du billet de 500 euros, une bonne chose ?

0 Flares 0 Flares ×

Le billet de 500€, c’est un peu le mythe du billet que personne ne voit. Ou alors de très rares personnes. A tel point que parfois on se demande même si il existe. L’image que dégage cette grosse coupure, c’est celle de l’argent roi, de la richesse à l’extrême, de la chance et sans doute même de choses pas très légales… Principalement dans un soucis de lutte contre le blanchiment d’argent, l’Etat français demande à ce qu’on étudie le retrait du billet de 500 euros. 

A la recherche du billet de 500euros

Supprimer purement et simplement le billet violet. Est-ce que ça va sincèrement changer le monde de la majorité des français, plus habitué aux billets de 10 € qu’à ceux de 500 ? C’est sans doute une partie de la réflexion qu’on du avoir Pierre Moscovici et Jérôme Cahuzac (touché en ce moment même pas un petit scandale), les ministres du budget français, avant de demander à la commission européenne de réfléchir au retrait du fameux billet. L’argument principal utilisé: le billet violet sert essentiellement au blanchiment d’argent et autres fraudes.
Pour savoir comment la lutte contre la fraude s’organise, c’est ici.

Un projet qui ne date pas d’hier

Cette déclaration sortie d’un peu nulle part pourrait surprendre, et pourtant elle est loin d’être nouvelle. En 2009, un rapport « d’information sur les paradis fiscaux » prévoyait, comme mesure phare, le retrait du billet de 500€. Pour être précis, je vous cite le texte: « la France doit promouvoir la disparition du billet de 500 euros, car le blanchiment d’argent sale passe souvent par le recours aux espèces, et depuis la disparition du billet de 1000 dollars, le billet de 500 euros représente la valeur en espèces la plus importante« .

Une somme trop importante pour du liquide

500€, c’est tout simplement le billet qui a la valeur la plus importante dans le monde. Selon les estimations, près d’un tiers du montant total des Euros en circulation serait représenté par le billet violet. Pour les moins jeunes d’entre nous, une petite conversion rapide s’impose. A l’époque du Franc (il y a en gros 9 ans), le plus gros billet était celui de 500F. Si on converti, la valeur du billet de 500€ est d’environ 3300F ! Pas besoin de vous faire un dessin pour que vous compreniez le côté absurde du billet…

Mais en guise de conclusion, et parce que je pense aussi à ceux d’entre vous qui aimeraient se débarrasser au plus vite de leurs billets, un commerçant a-t-il le droit de vous refuser un paiement avec un billet de 500€ ? La réponse est nonsauf si la valeur du billet est vraiment trop importante par rapport au montant dû. Donc pour acheter un croissant ou une pomme, ce n’est pas la peine d’essayer. Par contre, si le montant est supérieur à 500€, il n’y a, sur le papier, aucune raison pour que le billet soit refuser. Attention quand même, avec toutes les fraudes actuelles, de plus en plus de commerçants refuseront quand même les billets !

 

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>