Election Obama: Analyse de la soirée électorale Américaine

0 Flares 0 Flares ×

Des directs toute la nuit, les informations à la secondes près… Une masse d’informations tombe encore en ce 7 novembre sur tous les sites des grands journaux et sur les réseaux sociaux. Une pluie d’information, ou plutôt un torrent d’information. Le monde est à l’heure Américaine alors que l’Obama Mania déferle une nouvelle fois un peu partout. Analyse d’une nuit électorale Américaine vue de  France.

Quand la réélection d’Obama devient un torrent d’informations.

Rarement on a vu autant d’informations déferler. Cette élection est vraiment une élection 2.0. Et les médias français ont tous passés une belle nuit à l’Américaine.

Commençons par la télévision. France 2 dès 22h50 avec un reportage sur Obama, un autre reportage mais en immersion dans la campagne électorale était diffusé sur Canal+… Mais c’est vers minuit que tout est devenu plus vivant, avec un direct sur iTélé, Canal+ pour suivre l’évolution en temps réel. Sans oublier BFM TV qui a livré un 6h-23h spécial USA, soit presque 24h non stop.

SI l’on s’attarde sur la radio, Europe 1 nous a proposé 15h de direct. RTL a consacré une bonne partie de la nuit à la musique des Etats-Unis tandis qu’un direct à commencé à 4h30 pour suivre l’évolution des estimations.

Du côté des Réseaux Sociaux (statistiques à minuit, heure française), quelques chiffres poussent au respect: plus de 600 000 photos avec le mot-clé « vote » ont été publiées sur Instagram . 40% des tweets postés aux Etats-Unis contenaient le mot « Obama ». Un pic de 327 453 tweets par minute a été atteint au moment de l’annonce de la victoire d’Obama. Le tweet du 44ème Président détient même le record du ReTweet (RT) : plus de 420 000 en quelques heures. Si l’on en croit une dépêche AFP, cette élection est aujourd’hui l’évènement le plus Tweeté de l’histoire des Etats-Unis.

Enfin au niveau de la presse, ce sont des articles en direct qui sont mis à jour depuis le début de la nuit. Et ce sur tous les grands sites d’informations. On a pu y découvrir, par exemple, qu’un homme a fait un arrêt cardiaque dans l’isoloir, qu’une personne est allée votée déguisée en oiseau, qu’un autre a filmé sa machine à voter défaillante ou encore Romney et Ryan dans un fast-food à Cleveland. Je pense qu’à une certaine heure il y avait plus de journalistes debout que de français réveillés…

On peut véritablement dire que cette année, plus encore que les précédentes, aura été marqué par la proximité… Ou la masse d’information. On en oublierait presque que pendant ce temps là, Martine Aubry a été mise en examen pour homicides involontaires dans l’affaire de l’amiante. 

De l’information à la désinformation.

Time To Think avait évoqué les Twitter Bombs, mais ce matin on peut surtout constater que les grands médias ont couvert l’élection presque de la même manière. Je ne vais pas revenir sur les différents moyens utilisés pour traiter l’information, l’essentiel ayant été dit à ce sujet. Mais prenons du recul sur quelques points… commençons par les directs depuis les Etats-Unis organisés par les grandes radios et certaines chaines de télévision. Même si je trouve l’idée sympathique, je me demande l’intérêt d’aller faire les reportages à New-York… Si il y a un Etat aux USA qui n’a pas un impact (un impact tel que l’Ohio par exemple), c’est bien New-York.

Mais la vrai remarque au niveau de la désinformation, c’est de se demander l’intérêt d’avoir autant de directs toutes la nuit sur l’élection. Les premiers résultats ne sont tombés que vers 5h30 du matin, le discours d’Obama à commencé vers 7h30 environ… On peut légitimement se demander pourquoi prendre l’antenne la veille au matin. Ce matin, amusez-vous à parcourir Internet. Vous trouverez des articles comme les éléments déclencheurs de la réélection de Obama, les résumés de la nuit électorale… Bref, tout ce que vous devez savoir dans des articles construits et organisés.

En tout cas, même si l’élection du président Américain a un impact sur le monde entier, fera-t-on la même couverture pour l’élection du dirigeant Chinois dans quelques jours ? Car sur une échelle d’importance, je ne sais pas qui est plus important que l’autre…

Les avocats déjà au travail ?

Même si Mitt Romney à déjà reconnu sa défaite (environ 303 voix contre 207), on peut se demander si les élections seront contestées ? Rien qu’à New-York, les avocats ont prévus leurs arguments. Temps d’attente trop long pour voter, conditions de votes inacceptables suite au passage de Sandy, problèmes informatiques… Des milliers d’avocats sont prêts à faire recompter les voix si il le faut. Comme ce fût le cas en Floride lors de l’élection de George W. Bush en 2000.

Obama pour changer le monde.

Car au final, au travers du torrent médiatique dans lequel tous les médias se sont engouffrés, c’est bel et bien un pays qui doit sortir la tête de l’eau que Obama  vient de reprendre en main. Et nul doute que durant ce mandat, les médias auront encore leurs rôles à jouer. Mais cette nuit Américaine a été exceptionnelle par sa couverture. Si l’on est sincère, on peut se demander si ce n’était pas trop

En guise de conclusion, je me contenterai de citer George Clemenceau : « Une dictature est un pays dans lequel on a pas besoin de passer toute une nuit devant son poste pour apprendre le résultat des élections ». Alors soyons tous rassuré, nous sommes toujours dans un monde démocratique.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>