L’ultime recours pour l’UMP dont personne ne parle

0 Flares 0 Flares ×

C’est encore la fête à l’UMP, le parti se déchire en direct à la télévision comme jamais ça avait pu se produire en France auparavant. La comission des recours est sur toutes les lèvres, Nicolas Sarkozy sur les autres, mais savez-vous que si l’on prend les « statuts » de l’UMP, une autre instance peut être sollicitée ? Il s’agit de la Commission des Sages ! Petite précision. 

Faire appel à la Commission des Sages

Jean-François Copé a rendu les statuts de l’UMP très célèbre. Qui aurait cru un jour que nous nous tournerions tous vers ces textes ? C’est justement en lisant le document officiel des statuts que je suis tombé sur un article qui n’a pas encore été utilisé, mais qui pourrait parfaitement faire office du prochain recours employé par un des deux candidats à la président. Il s’agit de l’article 36.

Article 36: la Commission des Sages

Voilà exactement ce que dit l’article 36:

« La Commission des sages de l’Union comprend les anciens présidents et secrétaires généraux de l’Union, les présidents des anciens partis politiques représentés à l’Union, huit personnalités choisies par les groupes parlementaires pour leur ancienneté. Elle examine tous les cas où un élu de l’Union est mis en cause dans son honneur et son  intégrité. Elle connaît de tout manquement à la déontologie. La Commission se réunit à la diligence du Bureau Politique et peut, à sa demande, ou à la demande de l’élu concerné, entendre l’intéressé. »

Vers un nouveau recours

Reconnaître un manquement à la déontologie. C’est tout a fait acceptable dans ce cas de figure. Faire appel à tous les anciens, c’est un peu comme quand Domenech a rappelé Zidane pour la coupe du monde: on appel les anciens pour aider les petits nouveaux. L’histoire c’est terminée sur un coup de boule, alors espérons qu’un tel recours à l’UMP aura une fin un peu plus heureuse…

En attendant que Nicolas Sarkozy mange avec François Fillon ce midi, je vous invite vous aussi à devenir incollable sur les statuts de l’UMP tout simplement en les lisant ici.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>