L’homosexualité en Russie, et ailleurs ?

0 Flares 0 Flares ×

Les jeux olympiques d’hiver de Sochi approche à grands pas. Pourtant, ce n’est pas de sport qu’on parle le plus mais d’homosexualité. Ou plutôt des lois discriminatoires envers les homosexuels en Russie. Est-ce les seuls ?

En Russie

En 1922, l’homosexualité est dépénalisée mais est considérée comme une maladie mentale que l’on doit traiter (souvent brutalement par électrochoc ou thérapie d’aversion). En 1934, Staline réinstaure la pénalisation de l’homosexualité en condamnant les personnes jugées homosexuels à de la prison et des travaux forcés. Il faudra attendre 1993 pour que la Russie dépénalise à nouveau l’homosexualité suite à des pressions du Conseil Européen. Et jusqu’en 1999 pour que celle-ci soit retirée de la liste des maladies mentales.

Malheureusement, ce n’est pas parce que l’homosexualité est dépénalisée qu’il fait bon vivre en Russie pour les homosexuels. Plusieurs lois ont en effet été votées contre l’apologie de l’homosexualité. Ce qui interdit l’existence de « Gay Pride », d’associations d’aide ou d’écoute mais également de lieux de rencontres ou tout autre événements ou lieux officiellement catégorisés « gay ». Quel est l’étape suivante ? Déchoir de leurs droits les parents homosexuels ! Un état d’esprit homophobe entretenu par le gouvernement qui est majoritairement partagé par les citoyens russes.

En France

C’est en 1982 que la France dépénalise l’homosexualité et la retire de la liste des maladies mentales. Depuis lors, la machine s’est mise en route. Lentement mais sûrement, le combat des associations homosexuels pour une égalité des droits gagne du terrain. En 1999, le PACS est instauré et est ouvert à tous les couples homo et hétéro. Permettant un cadre légal aux couples homosexuels, le PACS est pourtant une « alternative » au mariage qui ne plaît pas à tout le monde. En mais 2013, la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe et, de fait, à l’adoption est approuvée par le gouvernement mais ne fait pas l’unanimité chez les citoyens français.

On constate que, malgré un cadre légal favorable, l’homophobie et la discrimination persiste chez les français. Plusieurs études ont été menée, notamment sur les salaires et promotions, et révèlent que les homosexuels sont systématiquement discriminé lorsqu’il est question de salaire à poste égal mais également en matière de promotion interne dans une entreprise. Les débats et manifestations contre le mariage gay au début de 2013 prouvent également que l’opinion des français concernant l’homosexualité n’est pas unanimement favorable. Une grande partie de la population n’est toujours pas en phase avec cette sexualité mais également ce qui l’entoure (adoption, mariage, procréation médicalement assistée…)

Et ailleurs ?

Les pays où il fait plutôt bon vivre…

– Pays-Bas : mariage et adoption depuis 2001

– Belgique : mariage depuis 2003 / Adoption depuis 2006

– Espagne et Canada : mariage et adoption depuis 2005

– Afrique du Sud : mariage et adoption depuis 2006

– Norvège et Suède : mariage et adoption depuis 2009

– Portugal : mariage depuis 2010

– Islande : mariage depuis 2010 / Adoption depuis 2006

– Argentine : mariage et adoption depuis 2010

– Danemark : mariage depuis 2012

– Uruguay, Nouvelle-Zélande et le Brésil : mariage depuis 2013

Ces pays autorisaient pour la plupart l’union civil pour les couples de même sexe depuis de nombreuses années, par exemple le Danemark depuis 1989. Actuellement, plusieurs pays n’autorisent pas le mariage mais l’union civil comme l’Allemagne, l’Irlande, la Finlande, la République Tchèque et la Suisse. On peut également compter les 14 états américains qui autorisent le mariage homosexuel notamment New York ou le Massachusetts et les 6 états autorisant l’union civile de personnes de même sexe dont le Colorado et Hawaii.

Les pays où l’homosexualité est un crime…

Ils sont plus de 80 à considérer l’homosexualité comme un crime et à la condamner par des travaux forcés, une peine de prison, des lynchages etc. :

– Afghanistan
– Algérie
– Angola
– Bangladesh
– Birmanie
– Burundi
– Cameroun
– Corée du Nord
– Cuba
– Égypte
– Éthiopie
– Gabon
– Ghana
– Haïti
– Iraq
– Jamaïque
– Kenya
– Libye
– Mongolie
– Ouganda
– Pakistan
– Paraguay
– Pérou
– Rwanda
– Syrie
– Vatican
– Zimbabwe
– …

… et 6 à la punir par la peine de mort :
– Nigeria
– Yemen
– Arabie Saoudite
– Iran
– Soudan
– Mauritanie

Il ne faut pas oublier également les pays qui, petit à petit, semble faire un pas vers la non-discrimination. Certains possèdent des lois contre l’homophobie mais n’autorisent pas les unions entre personnes de même sexe (Israël). D’autres font un pas en avant en dépénalisant l’homosexualité (Dehli – Inde). Ce sont des petits gestes mais, c’est une lueur d’espoir vers un monde sans discrimination sur base de l’orientation sexuelle.

Mais avant de changer les lois, ne faudrait-il pas changer les mentalités ?

Article rédigé par Marie Vandenberg.

Pour d’autres articles de société, c’est ici et ici.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

3 Comments

  1. Bonjour, votre classement des pays condamnant l’homosexualité est erroné. Le Gabon, notamment ne pénalise pas l’homosexualité

  2. Bonjour,

    C’est en effet une erreur de ma part. Selon mes informations, l’homosexualité n’est pas pénalisée au Gabon sauf en cas d’attentat à la pudeur ou autre délit du même type.

    Merci de votre vigilance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>