Les titres restaurant passent dans l’ère 2.0

0 Flares 0 Flares ×

De nombreux français utilisent chaque année les titres restaurants, souvent grâce à leurs entreprises. Les titres restaurants… Vous savez, ce petit carnet magique qui permet par simple craquement d’une feuille de se faire un petit plaisir au restaurant, ou plus simplement de s’acheter ses courses quotidiennes dans les supermarchés les acceptants. Et bien ces titres vont passés au numérique ! [divider_flat]

Les titres restaurants en France

3.5 millions de français utilisent chaque année les titres restaurants. Mais à partir d’Avril, la petite routine de ces français va changer : les titres restaurants vont être numérisés ! Petit à petit, les carnets disparaîtront, et une carte à puce verra le jour ! A noter tout de même que les trois premières enseignes mondiales des services prépayés aux entreprises sont en France, les deux autres étant Sodexo et Chèque déjeuner.

Mise à jour nécessaire

Si certains vont regretter le bon vieux carnet, d’un point de vue général on peut dire qu’il était temps que nous tournions la page dans le pays. En effet, nous étions un des tout dernier à ne pas avoir la version numérique des tickets! Et pourtant, nous en sommes l’inventeur… Mais pour le groupe Accor, détenteur des tickets sous le nom de société « Edenred », le virage est attendu avec impatience.

Tous gagnants

Pour le PDG du groupe, c’est une évidence : tout le monde va être gagnant dans cette dématérialisation. La logistique sera simplifiée, les coûts diminués, mais la personnalisation de l’offre sera également plus simple. Ainsi par exemple, vous recevrez bientôt des réductions pour le restaurant juste à côté de chez vous. Mais une autre nouveauté devrait rendre le consommateur heureux : avec la carte à puce, il pourra payer exactement le montant demandé ! Fini les tickets où l’on ne redonnait pas la monnaie, demain, l’appoint sera fait sans le moindre soucis. Bref vous l’aurez compris, une pure simplification d’un système.

Petite pensée pour…

Mais ayons tout de même une pensée pour les imprimeurs, qui pourraient être les victimes collatérales de ce nouveau système numérique, même si aujourd’hui il n’existe pas d’études sur l’impact que la numérisation va avoir. Mais nous en saurons bientôt plus !

Pour d’autres article sur la distribution, c’est ici et ici.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

One Comment

  1. Pingback : IKEA n'est pas une aire de jeu ! | Fourth Wall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>