Les faillites vont augmenter en Allemagne

0 Flares 0 Flares ×

2012 a été une très bonne année pour l’Allemagne, le système devenant même une référence en Europe, et tout particulièrement en France. Mais cette année, en 2013 donc, les choses devraient bien changer. A commencer par le nombre des faillites dans le pays, qui risquent d’augmenter considérablementDégradant ainsi la conjoncture économique de l’Allemagne.

Quand les faillites augmentent…

Tous les chiffres qui vont être cités proviennent d’une étude sur l’insolvabilité des entreprises et personnes privées en Allemagne, réalisée fin 2012 par Helmut Rödl. Selon les prévisions, le nombre de procédures d’insolvabilité devrait s’approcher des 160 000 sur l’ensemble de l’année 2013. Si l’on se concentre sur les entreprises, le nombre devrait tout simplement augmenter de 5%.

Un problème qui ne devrait pas s’arranger rapidement

En 2012, 900 000 personnes étaient sous le coup d’une procédure de faillite. Un nombre relativement faible, mais qui ne doit pas nous empêcher de creuser un peu plus. Ainsi, on peut se rendre compte que le coût des faillites en 2012 à subit une hausse de 80% par rapport à 2011 ! Les conséquences se feront bien évidemment ressentir au niveau de l’emploi en 2013, avec selon l’étude environ 350 000 personnes risquant de perdre leurs emplois. Un risque qui vient s’ajouter à des ménages allemands très endettés

Pour aller plus loin dans la démarche de faillite, je vous conseil ce tableau qui explique assez clairement les différentes pratiques dans divers pays.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>