La mort 2.0 ?

0 Flares 0 Flares ×

Les nouvelles technologies sont partout, mais il y a toujours une question qui reste en suspend: que se passe-t-il une fois la personne morte ? Que ce soit un profil sur un réseau social, un site web… Bref, une identité en ligne. Y a-t-il une vie numérique après la mort physique ? Et bien figurez-vous qu’au travers d’un QR Code, la solution pourrait-être trouvée… Gros plan sur cette mort 2.0.

Un QR Quoi ?

Essayons de faire simple: un QR code est une sorte de code-barres en deux dimensions constitué de petits carrés noirs dans un carré à fond blanc. Ce code, une fois « flashé » par un smartphone, permet d’obtenir une information. Ainsi, on peut mettre une adresse, un lien, ou a peu près ce que l’on veut dans un QR Code.

L’exemple de Manuel Azana

Vous le savez sur Time To Think, il y a toujours un lien avec l’actualité. Et vous l’avez peut-être lu, la tombe de Manuel Azana a été munie d’un QR Code. Manuel Azana était le président espagnol durant la guerre civile entre 1936 et 1939. Il est aujourd’hui enterré à Montauban. Mais a quoi peut bien servir un QR Code sur une tombe ? Tout simplement à transmettre du savoir: dans ce cas précis, en flashant le code, il sera possible de revivre la vie de Manuel Azana.

Le début d’une mort 2.0 ?

Ce que cet exemple illustre, c’est l’entrée de la nouvelle-technologie dans une zone que l’on pensait éloignée de tout ceci. Si cette mort 2.0 peut soulever tous types de réactions, attardons nous simplement sur les possibilités que cela permet d’apercevoir. Des QR Codes pour revivre la vie des célébrités mortes dans un premier temps, et peut-être plus tard pour conserver les souvenirs d’inconnus dans les cimetières… Vous voyez, tout est envisageable. Mais sachez que pour faire graver votre QR Code dans une tombe, il faut compter environs 400€.

Pour d’autres articles de sociétés, c’est ici et ici.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

One Comment

  1. Pingback : Conserver et récupérer ses documents : quid des bonnes vieilles méthodes ? | Time To Think

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>