Les Boites à Bébés se propagent en Europe

0 Flares 0 Flares ×

Les « Boites à Bébés » défraient la chronique un peu plus chaque jour. Alors que le quatrième nourrisson y a été déposé en Belgique, un débat commence de plus en plus a apparaître au niveau Européen. Certains y voient une chance pour le nourrisson, d’autres un non respect de la loi… 

Boites à Bébés, analyse du concept.

Située à Anvers Nord, la seule boite à bébés de Belgique a accueilli samedi dernier (03 novembre) son 4ème nourrisson depuis son installation. Mais au fait, c’est quoi une Boite à Bébés ? Pour faire simple, on peut dire que c’est un grand tiroir sécurisé et chauffé. Lorsqu’un bébé y est déposé, une alarme retentit et un service médial peut venir directement prendre en charge le bébé. Vous l’aurez compris, les bébés sont déposés là par des parents (ou le parent) ne pouvant prendre en charge le bébé (et ce, quelqu’en soit la raison. Il n’y aucun jugement dans ce système). Les boites existent aussi au Japon ou en Allemagne.

Si le(s) parent(s) changent d’avis ?

Tout a été pensé: lorsqu’un bébé est déposé, le(s) parent(s) récupère(nt) un morceau de puzzle situé dans la boite. Cela leurs permets d’être identifiable durant le laps de temps où ils peuvent changer d’avis.  Dans la plupart des pays, le temps pour changer d’avis est de 8 semaines. Après, un processus d’adoption classique est mis en place pour permettre à l’enfant d’être adopté rapidement.

Les Boites à Bébés créent une polémique en Europe.

D’un côté, il y a les défenseurs du système. Pour eux, la Boite protège la vie de l’enfant; elle sauve des vies. Et on peut presque parlé d’un certains bon sens: plutôt que d’avoirs des nourrissons abandonnés dans les rues ou malheureux, autant qu’ils soient donnés dans un endroit sécurisé dans lequel un avenir sera encore largement possible.

De l’autre côté, il y a les anti-boites. Ceux pour qui ce système n’est qu’un retour au Moyen-Âge, à l’époque où l’on appelait cela les « Tours d’Abandons ». Mais ce sont les Nations Unies qui ont en premier exprimé leur réticences au projet. Ainsi, les Boites à Bébés violeraient « le droit fondamental d’un enfant à connaître ses parents ». Autre critique qui émane, personne ne peut garantir que les parents ont donné le consentement à l’abandon de l’enfant, puisque le système est entièrement anonyme.

Une Boite à Bébés en France ?

Verra-t-on un jour une Boite à Bébés en France ? C’est pour ainsi dire improbable. Dans la plupart des cas, la Boite vient combler un manquement au niveau de la loi de l’abandon. En France, l’accouchement sous X existe et permet à l’enfant, une fois qu’il en a l’âge, d’avoir accès aux informations laissées par ses parents à la naissance.

Et c’est toute la différence entre l’accouchement sous X (par exemple) et les Boites: dans un cas l’enfant peut découvrir son passé, dans l’autre il n’aura jamais accès aux origines de sa vie. C’est là que naît le débat.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

2 Comments

  1. Bonjour,

    Oui les boites existent vraiment, ce n’est pas une fausse information. Et c’est vrai que c’est à la fois gênant mais que c’est mieux que de voir un bébé dans la rue…
    En tout cas en France il n’y en a pas encore, et je serais surpris qu’il y en est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>