Il y a 50ans, Asimov avait raison

0 Flares 0 Flares ×

Il y a 50 ans, dans les pages du New York Times, Isaac Asimov publiait une tribune dans laquelle il nous décrivait le monde qu’il imaginait pour 2014. 50 ans plus tard, il est donc plus qu’intéressant de s’intéresser à cette tribune et de voir où nous en sommes. Et une chose est sûr : Asimov avait raison. [divider_flat]

Asimov, la légende

Isaac Asimov. Un nom qui est au delà de la légende pour tous fans de Science-Fiction qui se respecte. A mi chemin entre un dieu et un visionnaire de légende. Connu pour ses oeuvres de Science-Fiction et sa vulgarisation de la science, Isaac Asimov est l’un des auteurs les plus connus et lus du genre. C’est à lui que l’on doit les 3 lois de la robotique dans son cycle des Robots. C’est également à lui que l’on doit l’extraordinaire cycle de la Fondation, où nous pouvons vivre l’essor, le déclin puis le renouveau d’un empire galactique.

Les panneaux électroluminescents et la TV

Revenons donc à sa tribune, publiée le 16 août 1964, il y a 50 ans. Il y parle de panneaux électroluminescents qui seront d’usages courants, et que nous trouverons dans les grandes villes. Aujourd’hui, il suffit de regarder une photo de Time Square pour s’en convaincre, mais également sans aucun doute dans une rue près de chez vous, où vous trouverez peut-être un panneau lumineux vous ventant un produit ou un événement sportif auquel assister. Pour ce qui est de la TV, il voyait des téléviseurs aux murs pour remplacer les télévisions de l’époque. Et il allait même jusqu’à expliquer que des écrans 3D existeraient pour pouvoir regarder de la danse…

Les plafonds qui brillent

Asimov prévoyait que nos plafonds s’illumineraient avec des couleurs variées simplement en appuyant sur un bouton. Une chose qui est en train d’arriver petit à petit, et qui va bien plus loin que la simple lumière que nous connaissons.

Les fenêtres polarisées

Pour lui, les fenêtres seraient polarisées en 2014, afin de bloquer la lumière vive du soleil. Et encore plus fort, il avait prédit que nous pourrions nous-même faire varier l’opacité du verre !

Les plats congelés

Certes un peu plus anecdotique, mais il avait également prédis que des repas complets avec de la nourriture semi-préparée pourraient être conserver dans nos congélateurs.

Le rôle des nouvelles technologies

Pour le créateur des lois des robots, ces derniers existeraient mais n’auraient pas un développement hors du commun en 2014. De même, il expliquait que les ordinateurs auraient pour mission de traduire du russe en anglais par exemple. Ça par contre, nous y sommes bien !

L’énergie solaire

Les panneaux solaires, même si il n’utilisait pas ce nom. Il prévoyait même leurs localisations : dans plusieurs régions désertiques ou semi-désertiques, avec pour objectif de stocker l’énergie.

La visio et l’utilisation du portable

Pour lui, en 2014, la communication ne serait pas uniquement parlé, mais on aurait également l’image en même temps. De même, il voyait que le portable servirait également à lire des documents, regarder des photos et même lire des livres. Il expliquait également qu’une constellation de satellites permettraient de passer des coups de fils de partout sur terre.

La visite de Mars

Ce qui ne faisait aucun doute dans son esprit, c’est que l’homme n’aurait pas mis le pied sur Mars. Par contre, des engins sans équipage entièrement robotisés oui. Nous l’avons simplement appelé Curiosity…

La population mondiale

Sa seule véritable erreur : il voyait une population de 6.5 milliards de personnes, nous sommes plus proche des 7 milliards. Mais on lui pardonne. Mais il prévoyait déjà la fracture numérique que nous connaissons aujourd’hui.

Mais également…

Mais il parlait également des voitures qui se conduisent seules, des escalators horizontaux comme dans les aéroports, l’augmentation des « propagandes en faveur des contrôles des naissances » (la contraception), un steak créé de toute pièce non issu d’un animal, le coeur artificiel, des transports moins cloués au sol…

Et de rajouter que pour lui la pire des prédictions qu’il fait pour 2014 est que le mot « Travail » sera le mot le plus glorieux, et que l’humanité sera frappé de la maladie de l’ennui. Il parlait a l’époque d’une population « Asservie », dont l’élite sera uniquement composée des gens qui font plus que d’utiliser une machine.

Avouez que tout cela laisse rêveur, car 50 ans avant avoir une vision aussi juste de ce qu’est l’année 2014, cela donne des frissons. Alors pour allez plus loin dans l’univers d’Asimov, n’hésitez pas à prendre le premier livre du cycle de Fondation et de foncer. Pour le reste, si vous voulez aller un coup sur Mars, c’est par ici.

Vous aimerez sans doute aussi...
Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

One Comment

  1. Pingback : Modifications génetiques d'embryon humain - jour 1 | Fourth Wall

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>