Histoire du 30 décembre : le chèque barré

0 Flares 0 Flares ×

Tous les dimanches, retrouvez ce qui c’est passé dans l’histoire au jour de la rédaction de l’article. L’objectif est de mieux comprendre l’actualité en prenant du recul sur un évènement particulier. Aujourd’hui, nous sommes le 30 Décembre, l’occasion de nous pencher sur la création d’un moyen de paiement que l’on connait tous: le chèque barré, le 30 Décembre 1911.

Chèque ou chèque barré ?

Je pense que la plupart d’entre vous se sont posés la question en lisant le titre de cet article: « Un chèque barré ? C’est quoi? ». Et je vous comprends, j’ai moi-même appris la différence en rédigeant cet article. Un chèque barré n’est pas un chèque à proprement parlé. Faisons un peu d’histoire, après tout c’est le but des articles « histoire du« . C’est en 1865, le 14 février, que sont créés en France les premiers chèques. Mais ce n’est que le 30 décembre 1911 que sont créés les chèques barrés. Alors quelle(s) différence(s) entre les deux ? Un chèque barré est un chèque qui n’est encaissable qu’à une banque, tandis que le chèque peut-être utilisé comme un moyen de paiement direct

Le chèque en 2013

Je sais, mon explication est pas très claire. Mais je l’ai voulu un peu volontairement pour essayer d’avoir votre attention encore quelques minutes en cette veille de fin d’année. Quand je parle de moyen de paiement direct, je vais entrer un peu dans le détail, en prenant un exemple. Il fût un temps où je pouvais faire un chèque à une personne, et cette dernière pouvait l’utiliser directement pour faire ses achats tout simplement en inscrivant au dos du chèque le nom du nouveau destinataire. Par exemple, si je fais un chèque de 100€ à Monsieur X, et que ce dernier à besoin de payer Monsieur Y a hauteur de 100€, alors il lui suffisait d’inscrire Monsieur Y au dos du chèque et le tour était joué. Imaginez les possibilités de trafics qui pouvaient alors exister…

Aujourd’hui, c’est plus simple: tous les chèques sont barrés. D’ailleurs vous pouvez le voir sur le recto, ce sont les deux lignes parallèles qui le prouvent. Vous êtes donc obligé de passer par un organisme bancaire pour pouvoir les encaisser. Mais avouez que c’est intéressant, à l’heure où les commerces refusent de plus en plus les chèques, de comprendre d’où ils viennent et comment ils pouvaient être utilisés avant

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>