Histoire du 10 Mars : Garry Kasparov

0 Flares 0 Flares ×

Tous les dimanches, retrouvez ce qui c’est passé dans l’histoire au jour de la rédaction de l’article. L’objectif est de mieux comprendre l’actualité en prenant du recul sur un évènement particulier. Aujourd’hui, nous sommes le 10 Mars 2013, et nous allons surtout nous intéresser à un homme de légendeGarry Kasparov, un des plus grands joueurs d’échecs

Qui est Garry Kasparov ?

Pourquoi parler de Garry Kasparov en ce 10 Mars spécifiquement. La raison est simple: c’est le 10 mars 2005 que Garry Kasparov annonce son abandon de la compétition échiquéenne après une dernière victoire au tournoi de Linarès. Avouez que c’est un bon prétexte pour revenir sur cette légende. Car oui, Garry Kasparov est une légende des échecs. Petites explications.

La légende Garry Kasparov

Garry Kasparov est russe, et légende vivante des échecs, considéré comme l’un des meilleurs joueurs de l’histoire. Rendez-vous compte: il a été champion du monde de 1985 à 2000. 15 ans. Ça pousse indéniablement au respect. Il gagna son premier titre en 1985 après avoir vaincu Karpov, qui était champion depuis 10 ans. Un véritable combat qui fût dans un premier temps interrompu par la fédération d’échecs: au terme de 5 mois et près de 50 parties jouées, aucun vainqueur ne pouvait être prononcé. Kasparov fini par s’imposer. Il le conserva jusqu’en 2000 où il perdit contre Kramnik. Depuis sa retraite en 2005, l’ex champion est engagé dans un combat politique contre Poutine en Russie.

Le classement Elo

Garry Kasparov est le premier joueur à avoir dépassé les 2 800 points au classement Elo. Il a pendant très longtemps détenu le record dans ce dernier, avec 2 851 points.Le classement Elo, c’est un système qui permet d’évaluer les capacités d’un joueur d’échecs. Si vous souhaitez connaître la formule de calcul, je vous laisse déchiffrer ici.

Garry Kasparov et Deep Blue

Dans cette histoire, nous sommes bien au delà d’une simple partie d’échecs. D’un côté Garry, le champion du monde en titre et à l’époque meilleur joueur du monde, et de l’autre, Deep Blue, un supercalculateur (entendez par là un ordinateur) spécialisé dans les échecs et conçu par IBM. Qui de l’homme ou de la machine peut remporter une partie ? Premier acte en 1996, le 10 février pour être précis. Dans ce premier match, Garry sort vainqueur 4-2. Le second acte, c’est en mai 1997, le match revanche en 6 parties. Et pour la première fois de l’histoire, l’homme s’inclina devant la machine. Pour vous donner une idée, Deep Blue calculait lors de ce match entre 100 et 300 millions de coups par seconde.
Je vous laisse sur une vidéo qui retrace cet évènement hors du commun, c’est en anglais mais certaines images d’archives valent le déplacement.

[embedplusvideo height= »465″ width= »584″ standard= »http://www.youtube.com/v/5UWMUjLezPk?fs=1″ vars= »ytid=5UWMUjLezPk&width=584&height=465&start=&stop=&rs=w&hd=0&autoplay=0&react=0&chapters=¬es= » id= »ep2286″ /]

Si vous voulez vous y mettre, je vous propose ce site qui va vous expliquer les règles de bases.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>