La fraude fiscale fait rage en Italie

0 Flares 0 Flares ×

L’économie souterraine, le blanchiment d’argent, la mafia… Tous ces éléments, nous les connaissons tous. Mais il est rare que des données économiques fiables nous apportent la preuve que l’économie souterraine prend plus d’ampleur que l’économie réelle. C’est en Italie que ça se passe, explications !

Trop de billets en banque

Imaginez un peu : depuis 2010 en Italie, il y a eu 8 fois plus de billets de 500 euros déposés en banque qu’il n’y a de billets en circulation dans le pays ! Le fait économique est simple : l’économie souterraine pèse de plus en plus lourd dans la société italienne.

Et d’après les données de la banque italienne, depuis le début de l’année 2014, il y a eu 100 fois plus de billets de 500 euros déposés en banque que de billets de 500 euros mis en circulation ! La banque Italienne parle d’une « Anomalie », mais elle explique également que l’argent amené par les étrangers dans le pays ne permet pas de justifier d’un tel écart.

Une loi pour mettre en avant la fraude

En 2012, le montant de billets de 500 euros mis en banque a commencé a exploser : 4,2 milliards en 2011 pour 10 milliards en 2012. Cela correspond à l’année de mise en application d’une loi interdisant l’achat en espère de biens de plus de 1000 euros. Les italiens ont donc mis leurs grosses coupures sur les comptes en banque plutôt que de les écouler dans le commerce, notamment les grands magasins de luxes.

Pour d’autres articles sur l’économie, c’est ici et ici. Et pour la suppression des billets de 500 euros, c’est ici !

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>