Faut-il se réjouir du renforcement de l’euro ?

0 Flares 0 Flares ×

L’un des enjeux principaux de 2013 sera sans conteste les devises, comprenez par là la monnaie. Ainsi, depuis quelques temps, on peut noter un renforcement de l’euro face aux monnaies comme le dollar et (surtout) le yen. Mais doit-on forcement se réjouir de ce renforcement ? Est-ce un renforcement significatif ou simplement une tendanceEléments pour mieux comprendre

L’euro se renforce

Pourquoi l’euro se renforce-t-il ? Et bien pour deux raisons principales. La première vient du côté du Japon. Et pour être précis de la Banque Centrale Japonaise, qui veut lancer un plan de soutien économique massif pour débuter une sortie de crise. Second élément, les déclarations de Mario Draghi lors de sa dernière conférence de presse : « il y a une amélioration significative des conditions de marché dans la zone euro« . Voilà comment l’euro reprend des couleurs.

C’est quoi un euro fort ?

Pour faire simple, si l’euro est fort, on peut acheter plus de choses dans un autre pays. On dit que l’Euro « s’apprécie » par rapport à une autre monnaie. Tous les jours, les monnaies s’apprécient ou de déprécient, gagnent ou perdent de leurs valeurs. C’est là tout l’enjeu du marché des devises.

Avoir un euro fort, pourquoi est-ce utile ?

Le principal intérêt est clairement l’importation. Avec un euro fort, il est plus intéressant de faire venir des produits dans notre pays. A titre d’exemple, si nous achetons du pétrole en dollar, et que l’euro vaut plus que le dollar, alors ce dernier nous coûtera moins cher. L’intérêt est le même au niveau des entreprises, qui peuvent en profiter pour du commerce à l’international, comme l’achat de matière première.

Faut-il s’en réjouir ?

Pour l’importation, avoir un euro qui se renforce est vraiment intéressant. Mais il y a également des côtés négatifs. Le principal problème, ce sont les exportations. En effet, puisque les importations sont facilitées, cela veut aussi dire que pour les autres pays il est plus difficile d’importer depuis la France (ou plus généralement l’Europe). Dans le cas d’un euro faible, nous avons donc de plus grandes marges de manoeuvres pour vendre, par exemple, dans les pays d’Amérique du Sud. Enfin, si il y a une demande et du pouvoir d’achat dans les pays où l’on souhaite exporter bien évidemment.

Faut-il espérer un Euro fort sur le long terme ?

Ce qu’il faut espérer, c’est avant tout un euro stable, pour permettre aux entreprises surtout de pouvoir se développer avec un environnement moins aléatoire. Le danger actuellement, c’est de croire que l’Europe est définitivement sortie de la crise avec le regain de l’euro sur le marché. Un euro fort va contribuer à nous aider, mais sur le long terme il n’est pas prouvé qu’un euro fort nous sorte de tous nos problèmes.

Vous l’aurez compris, il est intéressant de voir (enfin) un euro qui se renforce mais il faut avant tout se soucier de stabiliser la monnaie plutôt que de subir une monnaie qui fait des dents de scies sur le marché. Pour aller plus loin, je vous propose ce lien ou encore celui-ci.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>