L’Espagne prête ses chômeurs !

0 Flares 0 Flares ×

Non, promis, ce n’est pas une blague. L’Espagne va bel et bien prêter ses chômeurs ! Mais pas à n’importe qui: à l’Allemagne. C’est l’accord qui a été conclu entre les deux pays, le premier heureux de faire diminuer son niveau de chômage et le second sans aucun doute heureux de profiter d’une main d’oeuvre déjà formée. Explications.

Les termes de la collaboration

Rien ne vaut une citation du gouvernement espagnol pour bien comprendre les grandes lignes de cet accord: « La collaboration des deux gouvernements sera basée sur trois piliers, à savoir l’échange d’informations et d’expériences sur les initiatives qui se déroulent dans chacun des pays,  l’étroite coordination entre les différents niveaux des ministères et enfin le maintien d’une position commune sur les initiatives communautaires mises en place pour réduire le chômage des jeunes ».

5 000 jeunes concernés

Avec cet accord, 5 000 jeunes espagnols par an vont bénéficier de l’expérience Allemande et peut-être même d’un emploi dans le pays. Un emploi qui sera, bien évidemment, en CDI et qualifié.

L’Espagne veut sortir du rouge

Le gouvernement espagnol a déployé un plan d’action de 3,5 Milliards d’euros pour essayer de relancer l’emploi dans le pays. Une centaine de mesures qui veulent donner plus de libertés aux entreprises qui embaucheraient des jeunes. Mais il faut admettre que si l’idée du prêt est bonne pour le chômage au niveau statistique, on peut légitimement se demander qui seront ces jeunes choisis par l’Allemagne… Et on peut ainsi logiquement se demander si cette opération ne ressemble pas à une fuite des cerveaux organisée, qui ne serait sans doute pas profitable à l’Espagne sur le long terme

Pour d’autres articles sur l’emploi, je vous propose ceci ou ceci.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>