Entente sur le prix des chocolats ?

0 Flares 0 Flares ×

Les prix du chocolat de nos supermarchés sont-ils manipulés ? C’est ce que prétend le bureau canadien de la concurrence, qui accuse Nestlé, Mars, Hershey et ITWAL de jouer avec les prix de cet aliment que l’on aime tant manger. Fiction, réalité, ni l’un ni l’autre ? Essayons d’y voir plus clair…

Les principaux protagonistes

Qui sont les entreprises accusées par le bureau canadien de la concurrence ? ITWAL est une société canadienne, plus précisément un réseau de distribution. Mars et Hershey sont des sociétés Américaines, et Nestlé une société Suisse. Vous l’aurez donc compris, l’accusation porte bel et bien sur des sociétés internationales. Un « cartel » qui encoure jusqu’à 10 millions de dollars d’amende.

Une entente sur les prix

S’entendre sur les prix d’un produit est strictement interdit par la loi, et le Canada ne fait pas exception. Mais le bureau canadien semble avoir un dossier solide, puisque des personnes bien précises sont visées par l’enquête: Robert Leonidas (ancien président de Nestlé), Sandra Martinez (ex-présidente du secteur confiseries pour Nestlé) et David Glenn Stevens (président et directeur général du réseau ITWAL).

Et Hershey ?

Comme vous pouvez le voir, aucun nom de personnes travaillant pour Hershey n’apparaît dans la liste des personnes visées. Et la raison est simple: la société a coopéré à l’enquête ! C’est également la raison pour laquelle cette entente sur les prix pourrait faire beaucoup de bruit, médiatiquement parlant. La ligne directrice d’Hershey est en tout cas très claire: plaider coupable le 21 juin « participation au complot de fixation du prix des confiseries à base de chocolat au Canada ».

Pour d’autres articles de société, c’est ici ou ici. Et pour le chocolat qui ne fond pas, c’est ici !

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>