Chypre serait-elle une opportunité de marché ?

0 Flares 0 Flares ×

Chypre est en crise. Mais comme on dit, la crise des uns peut faire le bonheur des autres.  En l’occurrence, le bonheur de Gazprom. Vous savez, ce géant Russe de l’extraction et du traitement du gaz naturel. Retour sur ce qui est pour le moment une rumeur, mais qui pourrait également être une hypothèse de sortie de crise pour l’île.

Gazprom veut saisir l’opportunité

Chypre est littéralement dos au mur. Gazprom l’a bien compris, et si l’on en croit cet article d’un journal Grec, se serait positionné pour venir en aide au pays. Bien que ce ne soit pour le moment qu’une rumeur, il est très intéressant d’étudier la démarche du géant Russe. Chypre pourrait redevenir un espace stratégique, comme durant l’antiquité.

Financer la restructuration du pays

L’offre de Gazprom est simple: financer la restructuration bancaire Chypriote. Montant de l’opération: 10 milliards d’euros. Mais vous vous en doutez bien, dans ce monde en crise, la gratuité n’existe pas. Si Gazprom prend en charge cette restructuration, c’est dans un intérêt bien précis: détenir les droits exclusifs d’exploration des eaux territoriales chypriotes. On est bien dans de la pure stratégie. Une stratégie qui devrait inspirer Chypre…

Une future sortie de crise ?

Le pays aurait refusé l’offre. Mais dans la démarche, le gouvernement devrait s’en inspirer. En effet, si Gazprom est prêt à dépenser une telle somme d’argent, c’est qu’économiquement les retombées sont viables, et du même coup colossale. Et c’est peut-être ça, la solution pour Chypre: devenir une zone d’exploitation de gaz importante. Selon la Deutsche Bank, plus de 100% de son PIB actuel serait dans ses eaux territoriales. Pas si mal pour un pays qui ne pèse que 0.2% du PIB Européen vous ne trouvez pas ?

Du long terme

Le problème, comme souvent, c’est le temps. Exploiter le gaz est possible, devenir une place forte dans ce secteur également, mais pas sur le court terme. Il faudra des années, et de l’argent pour l’exploitation. Or Chypre à besoin d’argent maintenant, et ne peut pas se cacher derrière un potentiel succès. Et toute l’hypothèse actuelle ne prend pas en compte le contexte géopolitique tendu sur ce sujet avec la Turquie… Au final, vous l’aurez compris, la sortie de la crise se situe sans doute au niveau du gaz pour Chypre. Même l’idée des Bons d’Etat reliés à l’exploitation du gaz donnés aux citoyens semble une piste sérieuse, mais qui elle aussi nécessite du temps. Chypre a des cartes en main, mais manque cruellement de temps pour pouvoir les jouer pleinement…

Pour aller plus loin sur Chypre, c’est ici. Et pour parler un peu de la Turquie, c’est ici.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>