Besoin d’un cadeau ? Pensez Lego !

0 Flares 0 Flares ×

C’est le cadeau indémodable pour les enfants et les plus grands. Le Légo, inépuisable depuis la création du système de cylindres auto-bloquants en 1949. La sortie du Collector Lego est l’occasion pour nous de nous arrêter un peu sur l’histoire de cette marque, évoquer quelques produits, quelques moments clés, quelques chiffres

Les briques Lego, la raison du succès

Les briques de 1949 ne ressemblaient absolument pas aux briques que nous connaissons aujourd’hui. A l’époque, c’était tout simplement une coque vide avec des petits plots dessus. Ce n’est qu’en 1958 que le modèle que nous utilisons aujourd’hui a été breveté. Alors comment expliquer que ce système soit encore d’actualité en 2012 ?

Outre la simplicité, il y a surtout la compatibilité. Si vous utilisez aujourd’hui des logiciels informatiques, vous connaissez l’importance de la compatibilité avec votre système d’exploitation (Windows, Linux…) par exemple. L’avantage des briques Lego, c’est qu’elles ont toujours toutes été compatible les unes avec les autres. De plus, il est important de noter que tous les ans, la moitié du catalogue produit est revu et modifié, ce qui permet d’avoir toujours une bonne raison d’acheter.

Lego, les produits dérivés et les chiffres

Lego ne s’est pas arrêté aux briques. Entre les jeux vidéos, les parcs (Legoland), les livres… La marque a su diversifier son offre. Pour les plus jeunes, vous pouvez même profiter des films Lego pour rêver encore un peu plus. Ce qui explique comment la marque peut afficher un Chiffre d’Affaire d’environ 2,15 milliards d’euros. Les estimations donnent environ 400 millions de personnes par an jouant dans le monde, plus exactement dans les 130 pays où est commercialisé la marque. A titre d’indication, 36 milliards de briques ont été produites en 2010. Par tranche d’un million de pièces, 18 sont détruites pour mauvaise qualité.

A vos jeux, prêt, Lego !

Nommé deux fois « Jeu du siècle », la marque a encore de beaux jours devant elle.

La raison principale, c’est qu’elle est à la fois manuelle et intellectuelle. A l’inverse des jeux vidéos qui fournissent un cadre dans lequel on peut évoluer, Lego propose aux enfants comme aux adultes de créer leurs propres mondes, leurs propres personnages et leurs propres histoires. On peut parler ici de créativité, et dans le plaisir. Et quand on voit des choses comme ça, peut-on dire qu’on aime pas les briques Lego ?

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>