Bail-In : nouvelle mode en Europe

0 Flares 0 Flares ×

Vous n’avez peut-être pas encore entendu parlé du mot, mais vous savez normalement tous ce qu’est le Bail-In. Et oui, souvenez-vous de l’exemple de Chypre, il y a seulement quelques mois. Et bien ce qui était alors une exception semble être devenu aujourd’hui une sorte de norme, une normalité inquiétante en Europe. Gros plan sur le Bail-In. 

Le Bail-In, en quelques mots

Le Bail-In, pour faire simple, c’est le sauvetage d’une banque effectué en mettant les déposants à contribution. Comme à Chypre, tout simplement. L’idée est donc de prendre l’argent des déposants directement sur leurs comptes pour sauver une banque…

Une normalité inquiétante

Mais Chypre devait être une exception. En tout cas, c’est ce qu’on pensait, car dans les faits, nous en sommes bien loin. En effet, depuis quelques temps, la pratique du Bail-In se multiplie un peu partout en Europe. A tel point que l’on peut se demander si notre argent est vraiment encore le notre une fois déposé sur un compte en banque

Le Bail-In, dans les faits

Mais prenons les faits pour illustrer tout ça. Et commençons par l’Europe dans sa globalité, puisque les ministres des finances ont approuvé un plan instaurant le Bail-In comme la méthode à appliquer en cas de sauvetage pour les fameuses banques « Too big to fail« . Un plan qui ne concerne dans un premier temps que les détenteurs de plus de 100 000 euros. Autre exemple en Pologne, où le gouvernement a acté la transfert de fonds directement depuis des fonds de pensions privés afin de réduire la dette. Au niveau de l’Europe géographique, l’Islande de son côté ne garantit l’argent en banque qu’au niveau de 100 000 euros, au delà de cette somme l’argent peut-être utilisé pour sauver une banque

Et le monde de suivre…

Et la tendance semble s’exporter au niveau mondial puisque la Nouvelle-Zélande a acté l’idée de prendre l’argent systématiquement sur le compte des déposants dès qu’une banque est en situation de faillite. Et d’autres pays pourraient suivre… Une situation qui peut inquiéter à un niveau individuel

Pour revivre l’exemple de Chypre, je vous propose cet article ou celui-ci.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>