Avant le Shutdown, le Pentagone fait son Shopping

0 Flares 0 Flares ×

Le Shutdown est sur toutes les lèvres depuis quelques jours maintenant. L’Etat américain va-t-il sortir de son impasse budgétaire et élever le plafond de se dette ? Mais quelques heures avant le fameux Shutdown, le Pentagone a réalisé un ultime shopping, de plusieurs milliards de dollars, pour des armes… Explications.

Le shutdown, en bref

Je ne vais pas rentrer dans les détails du Shutdown, tout le monde en parle. Enfin si vous voulez un petit rappel, je vous propose cet article. Pour faire très simple, le Shutdown a eu pour conséquence de voir du jour au lendemain des centaines de milliers de travailleurs fédéraux au chômage technique. Une situation a l’impact social sans précédent, sans compter sur les conséquences économiques

Le shopping du Pentagone

Mais quelques heures avant que le Shutdown ne soit proclamer et que des milliers d’américains se retrouvent contraints de ne plus travailler, le Pentagone a dépensé la petite somme de 5.5 milliards de dollars en armement. Cela représente 94 contrats signés.

La liste de courses

Alors bien évidemment la liste est incomplète, mais elle permet de se rendre compte des dépenses réalisées avant la mise en place d’une décision socialement inédite dans l’une des plus grandes puissances du monde. Au programme des dépenses: des pièces de rechanges pour les appareils déjà utilisés par les divers corps de défense, des gilets pare-balles et des gilets tactiques, un sonar, une allocation d’argent pour travailler sur un meilleur hélicoptère, des drones, des lits pliants, des camions, un nouveau gymnase ou encore un robot sous-marin.

A qui profite tout ça ?

Mais on parle ici de contrats, donc d’entreprises qui peuvent bénéficier de ces dépenses. Parmi elles, on peut nommer Boeing pour l’hélicoptère ou Mercedes pour les camions par exemple. Defense Logistics Agency s’est vu attribuer la responsabilité des gilets pare-balles et tactiques. Mais il y a également des éléments intéressants, comme par exemple le fait que les divers types de gilets soient destinés à être revendus dans divers pays, ou encore que les drones semblent être destinés à la France. Il faut aussi noter que le contrat pour les lits pliants représente tout de même 19 millions de dollars… Heureusement qu’ils concernent aussi bien la Marine que l’Air force ou encore la Navy. Et enfin, et ça aussi pourrait faire l’objet de bons nombres de questions: le nouveau gymnase (prévu pour l’Air Force Academy) comprendra, et ça a de quoi surprendre… un studio de télévision. Bref, un shopping aussi bien défendable que critiquable a quelques heures du shutdown.

Pour d’autres articles sur les USA, je vous propose ceci ou ceci. Et si vous souhaitez apprendre à piloter un avion, c’est ici !

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>