Approche de la Dichotomie

0 Flares 0 Flares ×

La dichotomie est un processus durant lequel on coupe en deux chacune des étapes de recherche. Derrière ce principe un peu ambiguë que l’on va illustrer plus bas dans l’article, se cache également une approche paradoxale de Zénon d’Elée, remontant à la Grèce Antique. Faisons donc une petite approche de la dichotomie, remise dans notre monde actuel.

Les 4 paradoxes de Zénon d’Elée

L’idée d’écrire à propos de la dichotomie est venue de la découverte de ces 4 paradoxes. Établis à la belle époque de la Grèce antique, Zénon d’Elée a mis en avant 4 paradoxes qui sont aujourd’hui célèbres: l’Achille, la Flèche, le Stade et enfin, la Dichotomie. C’est cette dernière que j’ai décidé d’observer de plus près, mais je n’exclu pas un jour de parler des trois autres. Pour dire un mot sur Zénon, il s’agit d’un philosophe grec né vers 480 avant JC, donc vous allez constater que le paradoxe dichotomique n’est pas vraiment ce que l’on peut appeler une idée nouvelle.

La dichotomie version Zénon

Le paradoxe qu’il a mis en avant est le suivant: le mouvement d’un objet est impossible car avant que l’objet soit arrivé à sa destination, il doit avoir déjà parcouru la première moitié du chemin. Or pour atteindre la première moitié, il doit avoir atteint le premier quart. Et pour atteindre le premier quart, il doit avoir parcouru le premier huitième… Et pour le premier huitième, il doit avoir réalisé le premier seizième… Et ainsi de suite, et c’est pourquoi le mouvement n’a jamais lieu.

Le paradoxe de la dichotomie aujourd’hui ?

Un exemple plus simple encore pour comprendre la dichotomie, c’est ce que j’appelle l’exemple du « Juste Prix« . Oui, l’émission de TV, même si ça peut choquer d’avoir un philosophe et Vincent Lagaf’ dans le même article. Ainsi, la dichotomie est typiquement le processus pour deviner le prix de la vitrine à la fin de l’émission. On sait que le prix est entre 0 et 1000 euros par exemple, alors le candidat va dire 500. Si c’est plus, il donnera le chiffre entre 500 et 1000, à savoir 750. Et ainsi de suite jusqu’à trouver le bon montant. Si on ne connait pas le nom, on connait le principe.

Pour vous inviter à aller encore plus loin dans le principe de la dichotomie, selon le paradoxe de Zénon d’Elée, je vous recommande cet article paru dans le Cercle Les Echos, qui applique le paradoxe à la crise financière.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>