3% de déficits pour la France: mission impossible

0 Flares 0 Flares ×

Le déficit de la France sera de 3,5% du PIB selon la Commission Européenne. Cette constatation vient s’ajouter à celle du FMI délivrée quelques temps auparavant. Bien que la France ai donné sa parole et soutienne à qui veut l’entendre que l’objectif sera atteint, Bruxelles ne devrait pas imposer de nouvelles mesures de rigueurs pour l’année prochaine, notamment à cause d’un contexte économique bien terne… 

Quand le plan de compétitivité permet une « viabilité structurelle ».

La viabilité structurelle, c’est un très joli concept. L’idée est simple: il n’y aura pas de mesures d’ajustements imposés par Bruxelles si la France prouve qu’a moyen terme elle est capable de réduire le déficit tout en garantissant l’équilibre financier. Et cette viabilité, le plan annoncé par le premier ministre Jean-Marc Ayrault pourrait l’apporter. En effet, tous les calculs de la commission Européenne ont été fait sans prendre en compte le pacte de compétitivité. Une annonce qui tombe donc au bon moment pour éviter de plonger encore plus dans la crise

La croissance de la France sera meilleure que celle de l’Europe.

La moyenne Européenne de croissance pour 2013 est de 0,1%. Proche de la stagnation, à un rien de la récession. Au milieu de tout cela, la France s’en sortirait avec une croissance de 0,4% selon les estimations. Dans un tel contexte, Bruxelles serait prêt à laisser une petite marge de manœuvre aux pays européen… Enfin quand on dit pays européen, il faut bien noter que le cas de la Grèce est un peu à part dans l’équation.

A titre d’information et d’approfondissement, voici un petit graphique remettant les variations de la dette française dans le contexte politique. Un bon moyen de mieux comprendre comment tout a évolué dans le temps. 

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

One Comment

  1. Pingback : Nouveaux billets euro, une priorité ? | Time To Think

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>