25 ans de stagnation en Europe

0 Flares 0 Flares ×

Il y a parfois des interviews très intéressantes dont personne ne parle, et qui pourtant pourrait faire grand bruit. C’est le cas de l’interview de George Soros pour Bloomberg en milieu de mois, durant laquelle l’homme d’affaire parle du futur de l’Europe. Qu’en dit-il ? Et bien petit regard à une idée choc, une vision pessimiste du futur de l’Europe. [divider_flat]

George Soros

Mais avant de parler de l’interview, vous ne connaissez peut-être pas George Soros. C’est un vrai business man, milliardaire, hongrois et on peut le dire, plutôt bon dans la finance. Il est à l’origine des Hedge Funds dans les années 70 et c’est fait une petite réputation pour ses spéculations sur les devises notamment. C’est également un des rares milliardaires à décrier le système mondial actuel, notamment dans des livres. Et une chose est sur : en économie, il s’y connait.

Interview vérité

C’est donc un homme très sérieux qui a été interviewé dans le très sérieux Bloomberg. Et l’interview est venue à parler de l’Europe, et de la vision de l’homme d’affaire sur le schéma européen actuel. Et là, le verdict est sans appel : pour lui, la zone Euro est en train de devenir un ensemble de pays créditeurs et de pays débiteurs. Fini donc la belle époque des états égaux. Et il incrimine directement la politique de l’Allemagne. Il évoque notamment une « politique contre productive », qui enfonce chaque jour un peu plus des débiteurs.

Stagnation

Mais au final le pire dans cette histoire, c’est qu’au delà de critiquer la politique européenne menée par l’Allemagne, Soros nous prédit tout simplement 25 ans de stagnation, à l’image de ce qui était arrivé au Japon il y a quelques années. Quand on connait le talent de spéculateur de cet homme, on peut s’inquiéter…

Pour d’autres articles sur l’Europe, c’est ici et ici. Et l’interview en détail, c’est par là.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>