150 ans de Caoutchouc

0 Flares 0 Flares ×

150 ans de Caoutchouc en France, c’est un anniversaire important. Mais le secteur est aujourd’hui en pleine difficulté, et seul l’innovation peut lui permettre de continuer à vivre. Le caoutchouc en France, c’est toute une histoire. Gros plan.

Des hauts et des bas

En 150 ans, le secteur du caoutchouc a vécu toute sorte d’épreuves. Mais il y a deux éléments marquants dans son histoire. L’arrivée du synthétique d’une part, mais aussi le changement de source. Je m’explique. Entre les deux guerres mondiales, une énorme pénurie toucha l’Europe. Fini donc les plantations indonésienne, l’industrie française s’est tournée vers les plantations africaines.

Le caoutchouc coûte cher

Mais le caoutchouc coûte de plus en plus cher. La raison est simple: le synthétique. Pour l’obtenir, il faut des hydrocarbures, comprenez par là: du pétrole. Entre les différents chocs pétroliers et le coût aujourd’hui de l’or noir, vous comprenez assez simplement pourquoi le caoutchouc n’est plus un produit bon marché.

La fin de l’industrie française ?

Le caoutchouc est essentiellement lié à l’industrie automobile, car il sert à fabriquer les pneus. Aujourd’hui, le secteur automobile est en baisse en France. Mais dans le monde, l’idée est de voir les ventes doubler dans les prochaines années, surtout en Asie. Alors peut-on se réjouir ? Pas vraiment, car malheureusement, le caoutchouc est également produit dans les pays asiatiques. Alors la seule solution, c’est l’innovation. L’objectif est de  créer des produits très techniques, comme les pièces qui mêlent caoutchouc, métal et électronique dans l’automobile ou alors l’aéronautique ou la médecine.

Pour rester dans le thème, je vous propose ceci ou ceci.

Cet article a été écrit par...
Clement Passionné d'actualité, c'est en 2011 que je créé Time To Think, site d'actualité. 3 ans plus tard, ce dernier devient Fourth Wall. Mon objectif : mettre en avant l'actualité dont les grands médias parlent peu ! Retrouvez moi aussi : www.clement-gracyk.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>